Kam Laï

Kam Laï

 Kam Laï Wong 

 

Kam Laï est née en à Zhongshan Shekki dans la région de Guangdong en Chine.

Elle vit son enfance avec sa famille à Macao. Ecole primaire à Colegio de Santa Rosa à Macao.

En 1986, elle s’installe à Hong Kong avec sa famille. Poursuite ses études d’école secondaire à  St Paul’s Convent School et participe au Duke Edinburgh’s Award. En 1990, elle commence à apprendre le dessin et la peinture au Perfect Art Academy Studio par artiste peintre Joseph Cheung.

En 1994, elle poursuit ses études en biologie à l’Université de Science et Technologie de Hong Kong. Elle donne des cours d’arts plastiques aux enfants et commence à participer aux expositions collectives à Hong Kong et Macao. Elle découvre la peinture et la philosophie occidentale dans la bibliothèque de son Université, particulièrement attirée par les portraits de Rembrandt. Puis, l’apprentissage de la calligraphie et la peinture chinoise par artiste peintre calligraphe Chui Zhi Hung. Voyages en Chine.

En 1997, elle est diplômée avec la licence ès science en biologie. Puis, elle travaille un an comme assistante sociale dans une maison de retraite et un an en tant que professeuse d’arts plastiques pour les enfants dans un centre de récréation. Elle commence à apprendre le français à l’Alliance Française de Hong Kong..

En 1999, elle passe un séjour d’un an à Chambéry pour ses études du français et continue à peindre. En 2000, elle poursuit ses études d’arts plastiques à l’École Municipale d’Arts Plastiques de Monaco et séjoure à Nice. Étés, elle enseigne l’arts plastiques dans les centres de récréations à Hong Kong.

En 2001, elle séjourne à Marseille pour ses études d’arts à l’École Supérieure des Beaux-Arts de Marseille, peint plusieurs séries de peintures sur les thèmes des lieux publiques de Marseille et de Hong Kong, aussi des portraits d’enfants et de personnes âgées. Lorsqu’un stage au Théâtre Gyptis, elle découvre de la littérature française et les écrits de Samuel Beckett.           

En 2003, elle participe au ERAMUS pour un échange de six mois à l’Universität der Künste Berlin, peint un série de peintures sur les scènes des lieux publics de Berlin.

En 2004, elle retourne à Marseille, continue ses études d’arts et participe aux expositions collectives à IUFM, à l’Ecole de Commerce de Marseille et au Centre d’arts de Barjols. Lorsqu’une occasion elle a rencontré l’animatrice de La Maison de Gardanne aux Beaux Arts. Elle commence à intervenir dans les ateliers d’arts plastiques de La Maison. Elle commence à faire des bustes d’enfants et de personnes en céramique comme une étude de formes en volumes pour ses peintures.

‘Je commence à faire une série de sculptures en argile. Ce qui m’intéresse dans la sculpture est de tailler et de modeler avec les mains pour donner des expressions au visage et restituer les gestes en trois dimensions. La sculpture est différente de la peinture. En travaillant avec les mains, on a un contact direct avec la matière. Le modelage est un travail de sensation physique, tangible, palpable. Nous transférons nos idées et nos impressions directement à la matière. Chaque touche est un dessin. Faire de la sculpture, c’est dessiner en volume et travailler dans l’espace.’

En 2005, elle est diplômée avec le DNSEP en option d’arts de Beaux-Arts de Marseille. Exposition personnelle au Beaux-Arts et à La Maison de Gardanne. Elle continue ses études de Master I en arts plastiques à l’Université Aix Marseille, continue ses créations de sculptures en céramique et ses peintures des paysages urbains. Expositions individuelles et collectives à Marseille et à Aix-en-Provence.

En 2006, elle réalise une installation in-situ avec des origamis en céramique pour une exposition organisée par l’Institut Universitaire Professionnel en Administration des Institutions Culturelles (IUP-AIC) d’Arles. Exposition au Collège Vieux Port de Marseille organisée par le Passage de l’Art. Intervenante dans les ateliers d’arts de La Maison et au Collège Vieux Port de Marseille.

En 2007, elle passe un séjour d’un an à Paris, réalise 4 sculptures d’enfants sur savon pour Bébé Cadum. Elle intervient dans un atelier de calligraphie chinoise à la Maison Pour Tous à Villejuif Paris. Elle continue ses peintures de paysages de Paris, Hong Kong et New York, et une série de bustes et de figurines en céramique. Expositions au centre de design marseille, Pavillon de Lanfant d’Aix-en-Provence et Edgar le marchand d’arts à Paris.

En 2008, exposition personnelle à l’Espace Van Gogh d’Arles organisée par IUP-AIC et l’Art scène d’Arles et à l’Hôpital Ambroise Paré de Marseille par l’IUP-AIC d’Arles. Puis elle retourne à Hong Kong pour un séjour de deux ans avec sa famille. Elle travaille comme professeuse d’arts plastiques à son école secondaire, ainsi que dans plusieurs ateliers et centres de récréations, et en même temps elle fait des illustrations sur les architectures et les femmes chinoise pour le département d’histoire de Baptist University de Hong Kong. Participation aux expositions collectives à Hong Kong.

En 2010, elle retourne en France, séjoure à Marseille, travaille comme artiste indépendant, continue ses peintures et ses sculptures de figurines et origamis en céramique, et continue à intervenir dans les ateliers de peinture à La Maison de Gardanne. Aussi, elle réalise des prototypes pour une entreprise de santons pendant deux ans. Expositions personnelles au centre design marseille, CIC Marseille et expositions collectives à Hong Kong.

En 2012, elle s’installe à Aix-en-Provence, continue ses peintures et sculptures en céramique, ainsi que les ateliers à La Maison. Elle commence à apprendre le piano et reprend ses études d’allemand par le télé-enseignement de l’Université Aix Marseille. Exposition personnel à l’Espace Bontemps de Gardanne et exposition vente collective à Art Up Déco.

En 2013, elle commence le dépôt–vente de ses peintures avec les dessins d’enfants et ses sculptures des origamis en céramique en ligne sur les site de Art Goodies.    

Laisser une réponse

comment-avatar

*