Delaunay Robert

Delaunay Robert

Robert Delaunay est né à Paris le 12 avril 1885. En 1902, après l’école secondaire, il travaille comme apprenti dans un laboratoire de scénographie de Belleville.

En 1903, il commence à peindre et parvient à exposer au Salon d’Automne en 1904 puis en 1906 ainsi qu’au Salon des Indépendants de 1904 (et à chaque Salon jusqu’à à la première guerre mondiale). Entre 1905 et 1907, Delaunay se lia d’amitié avec Henri Rousseau et Jean Metzinger et étudie les théories de la couleur de Michel Eugène Chevreul. Au cours de cette période, il peint dans un style néo-impressionniste, influencé notamment par Paul Cézanne. Après son service militaire effectué à Laon en 1907-1908, il revient à Paris où il fréquente le milieu du cubisme. Entre 1909 et 1910 Delaunay développe son propre style: en 1909, il peint sa première Tour Eiffel. En 1910, il épouse la peintre Sonia Terk, sa collaboratrice dans de nombreux projets artistiques (devenue Sonia Delaunay ou Sonia Delaunay-Terk). À partir de 1911, Delaunay est présent en Allemagne où il collabore avec l’avant-garde. Wassily Kandinsky l’invite à participer à la première exposition du Blaue Reiter (Le Cavalier bleu) à Monaco. Au cours de cette période, il se lie d’amitié avec Guillaume Apollinaire, Henri Le Fauconnier et Albert Gleisez. En 1912, il fait sa première exposition solo à la Galerie Barbazanges de Paris et débute la série des  » Fenêtres « . En 1913, il peint le premier tableau de sa série des  » Disques  » et des formes circulaires, œuvres abstraites. De 1914 à 1920, il vit en Espagne et au Portugal et se lie d’amitié avec Serge de Diaghilev, Igor Stravinsky, Diego Rivera et Léonide Massine. Autour de 1920, il retourne à Paris où, deux ans plus tard, il organise une exposition de ses œuvres à la Galerie Paul Guillaume et commence une deuxième série de la Tour Eiffel. En 1924, il se consacre à la série des  » Coureurs « . En 1925, il s’attelle à l’exécution de fresques pour le Palais de l’Ambassade de France à l’Exposition Internationale des Arts Décoratifs à Paris et en 1937, complète les peintures murales pour le Palais des Chemins de Fer et du Palais de l’Air à l’Exposition Internationale des Arts à Paris. Ses dernières œuvres sont des décorations pour la salle de la sculpture au Salon des Tuileries en 1938. Il meurt le 25 octobre 1941 à Montpellier.

Pour plus d’informations sur l’artiste et ses oeuvres, rendez-vous sur le site ARTGoodies

Laisser une réponse

comment-avatar

*