GIBSON

 

 
 
 Dès sa petite enfance, Ralph Gibson fréquente les plateaux de cinéma. Son père, C. Carter Gibson, travaille pour la Warner Bros puis pour Hitchcock en tant qu'assistant. Comme il est en échec scolaire, le jeune Ralph arrête l'école à l'âge de 16 ans et devient mécanicien pendant six mois pour ensuite s'engager dans la marine américaine. Il est affecté à l'école navale de photographie en Floride et devient en spécialiste dans ce domaine. Il profite de sa position pour apprendre les différentes techniques d'impression et quand il arrive à la fin de son service militaire en 1959 à Los Angeles, il veut se lancer dans une carrière de photographe. Pourtant, un court séjour à San Francisco l'amène à rester dans cette ville pour y prendre des cours civils. Il ne revient à L.A. qu'en 1962 pour y devenir reporter photo. Mais les contrats sont rares et ses premières photos ne sont publiée qu'un an après. Fatigué de vivoter, il part pour New York en 1967 et croise des réalisateurs de cinéma qui le prennent comme assistant. Mais Gibson se sent de plus en plus proche d'écrivains comme Marguerite Duras et se met à vivre la nuit. Ses photos deviennent surréalistes, puisqu'elles représentent désormais son introspection. En 1969, il les rassemble et publie 'The Somnabulist' avec sa propre maison éditoriale. Le succès est immédiat et les futures oeuvres de Gibson ne démonteront jamais cette réputation.
 
 
 
 
 
 

Laisser une réponse

comment-avatar

*