MARION BURKLE

Née en 1952 à Mannheim (Allemagne), rien ne prédisposait Marion Bürklé à se lancer dans une carrière artistique.

Lors de son adolescence passée dans un internat proche de Munich naît en elle un désir d’évasion. En 1975, elle décide de s’installer en France, qui deviendra son pays d’adoption. Avide de voyages et de découvertes, elle débute sa vie professionnelle au sein d’une compagnie aérienne allemande à Paris. Plus tard, en 1987, elle décide de s’installer à Cannes (Côte d’Azur).

En 1990, ayant en sa possession de la glaise achetée à Vallauris, elle est poussée par une irrésistible envie de modeler, de sculpter, de créer. De ce matériau initiateur naissent ses premières femmes, des sculptures qui éveillent l’enthousiasme et l’admiration de ses proches. Ce qui au départ n’est qu’un simple plaisir devient vite une passion. Encouragée, elle participe à une exposition collective qui lui vaudra le 1er prix sculpture, un passage à la radio et son entrée au sein d’une galerie à Mougins.
Marion Bürklé, femme déterminée et volontaire, travaille alors sans relâche. Son esprit très structuré et un style d’expression unique sont ses principaux atouts.

A partir de 1996, elle se consacre exclusivement à la création artistique. Ses œuvres sont alors présentées en France et à l’étranger dans diverses galeries, salons et expositions personnelles. Elle est galvanisée par les critiques positives et les récompenses, dont le prestigieux prix « Marina Picasso » en 1999.
Inlassablement, elle traque la représentation la plus satisfaisante de son thème de prédilection, la femme. Le passage au stade monumental de certaines de ses sculptures fut incontestablement un acte marquant dans la démarche de l’artiste.

En 2006, en quête de créativité et de renouveau, Marion Bürklé décide de s’approprier un nouveau matériau pour la réalisation de ses œuvres; le carbone, matière alliant légèreté, raideur et résistance. Disposant à présent d’une large palette de couleurs, l’artiste offre un second souffle à ses œuvres. Trois ans plus tard, Marion Bürklé se lance un nouveau défi en s’inspirant d’un nouveau support, le plexiglas.
En parallèle, Marion Bürklé réalise une ligne de bijoux de prestige et accessoires de bureau, inspirée de deux œuvres majeures : La Danseuse et Nina.

Aujourd'hui Marion Bürklé continue à explorer différents chemins, guidée par cette obsédante recherche de la pureté des lignes.
L’élégance et l’intemporalité dont ses œuvres sont empreintes séduisent les amateurs d’art et les collectionneurs.
Depuis 2007, Marion Bürklé a ouvert son atelier – galerie*, dans un lieu empreint de charme et d’histoire au cœur du Vieux Mougins (près de Cannes), village d’art et de gastronomie.

Voir colliers et bagues de Marion Burkle

Laisser une réponse

comment-avatar

*