Sarah Merlino

Sarah Merlino

« L’intimité du Souvenir – deux artistes à la recherche du temps perdu. »

Galerie « Evvivanoè » Cherasco (CN) Piemonte, Italie

 Ces deux artistes Paula Dias et Irene Rubiano aka « BeaFeli » apparemment très différentes les unes des autres, sont également exprimés par deux techniques différentes: peinture à l’huile et de la photographie. Mais elles sont plus proches qu’il n’y paraît. Les deux points à l’attention de son artistique vers l’état de l’âme humaine et sa capacité à habiter les lieux. De la façon dont les mêmes lieux, sont envahi la présence de l’esprit de ceux qui les a vécus.

 Dans le travail de Paula Dias, un artiste portugais qui vit à Turin depuis quelques années, il est souvent la figure protagoniste féminin, presque flottant dans les mondes dans lesquels il est dépeint, liés à des objets significatifs et ménage de la grande puissance évocatrice comme une couverture de patchwork, un chat, les azulejos portugais: mémoire-objets de choses de perte ou de loin.

Et puis la mer d’un bleu profond comme l’abîme et les paysages de nombreuses histoires de vie et de souvenirs. Tout comme la mer et salé poète portugais Fernando Pessoa dans lequel l’artiste est inspiré par une série de travaux.

Les couleurs vives et le perçage s’empare de la scène en tant que marque ce Paula Dias veut communiquer. Un univers magique et onirique, mais riche en symboles liés à des lieux et des expériences spécifiques.

Les photos de Irene Rubiano font partie d’un projet de recherche dans des lieux oubliés:. « Capsules de temps » le titre Places vivaient puis abandonnés qui continuent à exister dans la présence statique et la mélancolie des objets qui sont là pour parler de qui est passé.

Fabriqué dans un ancien hôtel qui est devenu un musée de lui-même, l ‘«Hôtel de l’Est » Caraglio, village isolé dans la campagne piémontaise, ces images véhiculent la patine du temps et de l’immobilité de la mémoire, comme quelque chose de mettre sous verre ou dans la naphtaline, mais qui palpite avec la vie. Son sont de véritables capsules, récipients en verre dans lequel l’artiste se fonde sur le contenu de valeur et la tâche du témoin. Chaque pot contient un moment, un souvenir, une trace.

 Et pour réveiller des souvenirs et de la mémoire par les sens que nous avons accueilli dans la galerie deux essences parfumées conçu et développé par Stefania Rossi. Ces parfums pour la maison sont en fait quelque chose de bien plus précieux. Stefania se laissa inspirer par sa profonde sensibilité et son amour pour la ville de Cherasco. La ligne est appelé fait « CHERASCO EAU DE PARFUM ». Deux d’entre elles eux ont été combinées avec nos artistes: la plus florales qui sent presque la mer, de jasmin et d’agrumes à Paula. Celui qui connaît la place de la lessive fraîche fraîchement lavés draps de lin et Irene.

L’exposition sera ouverte jusqu’au 8 mai à la galerie « Evvivanoè » à Cherasco (CN) Piemonte

Laisser une réponse

comment-avatar

*